Le drainage lymphatique

LA TECHNIQUE

Cette méthode consiste en de doux mouvements effectués avec les doigts et la paume des mains sur l’ensemble du corps. Les mouvements sont dirigés dans le sens de la circulation lymphatique. Ils créent un effet de pompage de la lymphe grâce à des changements de pression exercés sur le corps. De plus, cette approche peut être combinée avec l’utilisation d’appareils de pressothérapie, ce qui permet d’exercer une pression simultanée à divers endroits.

La lymphe circule dans les vaisseaux lymphatiques et les ganglions. Ces derniers filtrent les déchets produits par le corps. Contrairement au système sanguin, le réseau lymphatique n’est pas activé par le cœur. Alors, la lymphe doit compter sur la respiration et les mouvements du corps pour circuler et éliminer les déchets et les toxines du corps.

Le liquide interstitiel est un liquide clair qui occupe l’espace entre les cellules et les capillaires sanguins. Il apporte les nutriments aux cellules et les libère de leurs déchets.

Il existe deux méthodes de drainage lymphatique, soit le drainage lymphatique Leduc et le drainage lymphatique Vodder. Quoique différentes sur certains aspects, les deux méthodes partagent la majeur partie des manœuvres qui constituent le soin. Cette méthode est utilisée principalement pour les soins esthétiques tels que la prévention des vergetures et de la cellulite, ainsi que pour favoriser la cicatrisation à la suite d’une chirurgie.

Source: Réseau des massothérapeutes professionnels du Québec